Mes doigts sont bleus : quelles sont les causes ?

Rate this post

Se manifestant par crise, la maladie de Raynaud se caractérise par un arrêt brutal du flux sanguin au niveau des orteils, du nez, des oreilles mais plus généralement des doigts. Ils deviennent blancs et froids, voire bleus, avec une dysesthésie et retrouvent progressivement leur aspect normal quelques minutes plus tard. Les causes d’un tel phénomène sont nombreuses, elles sont classées en deux catégories principales.

La maladie ou le phénomène de Raynaud : la forme primaire

Dans la majorité des cas, les symptômes décrits sont dus à une émotion, une anxiété ou une exposition au froid qui provoque une vasoconstriction, c’est-à-dire une diminution du diamètre des vaisseaux sanguins. Dans ce cas, la maladie de Raynaud est qualifié d’idiopathique, en ce sens qu’elle s’exprime de façon isolée, sans autre pathologie relevée.

Si elles sont gênantes, ces manifestations, héréditaires, la plupart du temps, ne présentent pour autant aucune gravité, à la différence du syndrome de Raynaud. Loïc Plisson vous explique l’étiologie de cette forme de pathologie.

Le syndrome de Raynaud : la forme secondaire

Dans les autres cas, lorsque le phénomène s’accompagne d’autres symptômes ou dépend de facteurs différents de ceux précédemment cités, il est dit secondaire et doit être qualifié de syndrome. La cause de l’atteinte peut être extérieure ou intérieure au vaisseau sanguin.

Les causes externes au vaisseau sanguin

Le syndrome de Raynaud peut être provoqué par des causes extérieures au vaisseau, dont l’aspect n’est pas naturellement détérioré. Il s’agira d’évènements qui lui sont nuisibles, de sorte qu’en leur absence, le vaisseau aurait fonctionné initialement sans difficulté.

Parmi les facteurs recensés, il faut noter les causes professionnelles comme les intoxications ou des vibrations répétitives et durables auxquelles sont soumises certaines personnes lors de leur activité (exposition au chlorure de vinyle lors de la fabrication de matière plastique…; utilisation de marteau-piqueur, tronçonneuse…).

Il est également évoqué la maladie du marteau pour ceux qui utilisent la paume de leur main comme outil de travail (maçons, menuisiers… ). Selon cette même idée, les sportifs peuvent aussi être victimes du syndrome de Raynaud selon l’intensité de la pratique réalisée.

Les autres causes à retenir relèvent de compressions extérieures telles que le défilé costo-claviculaire (compression des nerfs et vaisseaux sanguins sous le cou, entre la clavicule et la première côte), le syndrome du canal carpien (douleurs, troubles de la sensibilité et diminution de la force de la main) ou encore l’anévrisme (dilatation du vaisseau sanguin).

Enfin, les médicaments peuvent être sources de complications et déclencher un syndrome de Raynaud dès lors qu’ils appartiennent notamment aux bétabloquants, antidépresseurs, contraceptifs œstro-progestatifs et cytokines (protéines).

Les causes internes au vaisseau sanguin

Un vaisseau sanguin se caractérisant par une paroi et son contenu sanguin, le syndrome de Raynaud est susceptible de se manifester dès lors que l’un de ses éléments présente une anomalie.

S’agissant du premier composant, les maladies auto-immunes telles que la sclérodermie, le lupus ou les vascularites sont reconnues pour attaquer les parois des vaisseaux sanguins.

Également, certains stupéfiants constituent des causes non négligeables d’apparition, au même titre que certaines formes de cancer. Le tabac constitue par ailleurs un responsable prépondérant de la maladie de Buerger, dont les complications peuvent générer une nécrose des extrémités, ainsi que des maladies athéromateuses, caractérisées par l’accumulation de dépôts dans les artères.

Concernant le sang, le syndrome de Raynaud peut se manifester en cas d’hyperviscosité propre à ralentir sa circulation et à favoriser ainsi les risques de thromboses (formation de caillots sanguins).

Découvrez comment soulager cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *