Comment utiliser l’huile essentielle contre l’allergie au pollen ?

Rate this post

Les symptômes de l’allergie au pollen sont nombreux : nez qui coule, éternuements, les yeux qui piquent, etc. Bien que ces signes semblent être bénins, ils peuvent gêner et empêcher les personnes qui en souffrent de profiter du beau temps à l’arrivée du printemps ou de l’automne. Heureusement, il est possible de les éviter avec des méthodes simples. Il existe des recettes à base d’huiles essentielles pour diffuseur dont celle de la lavande fine, de l’eucalyptus radié et de la camomille romaine qui peuvent soulager. Voici plus d’explications.

Les avantages des huiles essentielles contre les pollens

Les victimes de l’allergie au pollen en France représentent près d’un quart de la population. Cette maladie engendre une hypersensibilité de l’organisme face au pollen. Les allergènes dont les pollens sont considérés comme des corps étrangers nocifs pour l’organisme. Ils sont à l’origine de la rhinite allergique qui est une inflammation des muqueuses nasales.

Il y a divers types de pollen dont celui des graminées, des fleurs ou bien des arbres. Ils peuvent tous causer les différents types de symptômes de l’allergie au pollen.

Comme les allergies sont une inflammation relative au système immunitaire, l’usage d’huile essentielle pour diffuseur antiallergiques et antihistaminiques est indispensable. Il faut également privilégier les HE calmantes et anti-inflammatoires.

La camomille romaine pour ses vertus anti-inflammatoires

La camomille romaine est pourvue d’une bonne dose d’esters. Ces derniers sont des anti-inflammatoires efficaces. L’huile essentielle de cette plante agit alors de manière efficace sur l’inflammation des muqueuses nasales. Elle représente également une  solution antihistaminique permettant de calmer les démangeaisons causées par l’allergie au pollen.

Pour la préparation, il faut mélanger deux gouttes d’HE de camomille romaine avec une cuillère à café d’huile végétale d’amande douce. Le mélange sert d’huile de massage efficace à appliquer sur le haut du dos et le thorax pour réduire les crises d’allergie. Ce soin est à faire une à trois fois par jour pendant trois jours.

La lavande fine pour ses vertus calmantes et décongestionnantes

La lavande dispose d’un arôme délicat et fleuri. C’est une plante à l’odeur agréable qui permet de bien se détendre. Son huile essentielle pour diffuseur est aussi utilisable pour soulager efficacement les soucis respiratoires puisqu’elle a des vertus décongestionnantes. Elle facilite le débouchage du nez.

Deux à trois gouttes d’HE de lavande fine suffisent. Elles sont à mettre sur un mouchoir pour faire une inhalation sèche. L’opération est à répéter plusieurs fois dans la journée.

L’eucalyptus radié pour ses vertus anti-inflammatoires et décongestionnantes

Connue comme étant une anti-inflammatoire efficace, l’huile essentielle d’eucalyptus radié est aussi décongestionnante. Elle est parfaite pour assurer le soulagement de la rhinite allergique. Elle dégage aussi le nez bouché et réduit les symptômes de l’allergie.

L’usage de cette huile essentielle est simple, il suffit d’en ajouter quelques gouttes sur un mouchoir et de le respirer plusieurs fois dans la journée. Il est aussi possible d’inspirer profondément dans le flacon ouvert. Cette opération est à faire trois à cinq fois par jour.

Les différentes méthodes à utiliser

Plusieurs méthodes sont possibles pour bénéficier des vertus des huiles essentielles et les utiliser pour le bien-être et la santé.

La première méthode est la diffusion. Il s’agit d’une méthode douce pour lutter contre l’allergie au pollen. Elle est moins intrusive et est facile à appliquer. Le but est de diffuser dans l’air les composants des huiles essentielles et de les absorber de manière naturelle par les voies respiratoires. Ils vont ensuite agir sur l’inflammation des muqueuses et libérer le nez bouché. Il faut trois gouttes d’huile essentielle pour diffuseur (celle de la camomille romaine ou bien de l’eucalyptus radié). Le diffuseur d’huiles essentielles se chargera de la dispersion des produits dans la maison. La diffusion est à faire pendant dix minutes et au moins trois fois par jour pendant les périodes sensibles pour obtenir de l’air frais et bien assaini à l’intérieur.

La seconde méthode d’usage des huiles essentielles est le massage. Avec la voie cutanée, les principes actifs des plantes pénètrent rapidement dans l’organisme et agissent sur l’inflammation. Cela permet aussi de se relaxer. Pour l’huile de massage, il faut deux gouttes d’HE de camomille romaine, cinq gouttes d’HE de lavande fine, cinq gouttes d’HE d’estragon et une cuillère à soupe d’huile végétale de calophylleinophyle. Ce mélange est anti-inflammatoire, antiallergique et calmant. Il doit être appliqué sur le thorax, les ailes du nez, les sinus et le haut du dos avec un massage délicat. L’application est à faire deux à quatre fois par jour pendant trois à cinq jours.

La troisième méthode est l’application directe sur les muqueuses du nez. Cette technique nécessite une synergie entre différents produits. Il faut alors confier la préparation du mélange à un professionnel comme un pharmacien ou bien un médecin traitant. Il faut un contenant de trente ml pour mélanger les vingt gouttes d’HE d’eucalyptus radié, vingt gouttes d’HE d’estragon, dix gouttes d’HE de camomille romaine et vingt et cinq ml d’huile végétale d’amande douce. Pendant cinq jours environ, il faut déposer une goutte de cette mixtion dans chaque narine. L’opération est à faire quatre fois par jour.

La dernière méthode possible à appliquer pour profiter des bienfaits d’une huile essentielle pour diffuseur est l’inhalation. Il y a l’inhalation humide et l’inhalation sèche. La première consiste à ajouter quelques gouttes d’HE dans de l’eau bouillante et de respirer les vapeurs pour inhaler les principes actifs des plantes. La seconde consiste à inhaler les gouttes sur un mouchoir ou sur les paumes de la main. Il est aussi possible d’inhaler directement les HE dans les flacons.

Les précautions

Plusieurs précautions sont à prendre en compte avant de se servir d’un diffuseur d’huiles essentielles ou bien de l’HE directement pour soulager l’allergie au pollen. La première chose à faire est de s’informer sur les différentes propriétés des HE. Il faut ensuite bien connaitre les méthodes d’usage qui conviennent à son état de santé. Il est également nécessaire de savoir quelles mesures prendre dans le cas où il y a un enfant de bas âge, une femme enceinte ou allaitante ou encore une personne asthmatique à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *